Un bain chaud avec des bougies, c'est prendre soin de soi. Ou pas ...

Quand on est parent, on entend souvent dire qu'il faut prendre soin de soi : « Et si tu prenais le temps d'un bain avec des bougies tout ça ? ».
Et si « un bain avec des bougies » n'était pas toujours la meilleure façon de prendre soin de soi ?

 

Être parent, c'est beaucoup de plaisir mais c'est aussi beaucoup de sollicitations, de travail, de « Mamaaaaaaaaaaaaan !  » ou de « Mais Papaaaaaaaaaaaaa ….. », peu de sommeil, peu de pauses, peu de [****], bref beaucoup de fatigue. Fatigue physique, émotionnelle, morale. Fatigues qui nous rendent moins patients, moins disponibles, et qui du coup sont souvent le début d'un cercle vicieux : plus je suis fatigue et plus … tout me fatigue ! ;)

Et c'est là que des gens bien intentionnés viennent nous suggérer « Penses à toi, prends un bain parfumé avec des bougies, une vraie pause, tu verras ça fait du bien », ou quelque chose d'équivalent. L'intention est bonne et quelque part cela nous fait du bien que la personne nous voit, pense que nous sommes, aussi, une personne avec des besoins à nourrir. Mais ce qu'on nous « prescrit » le plus, c'est une pause, du calme, souvent du temps sans enfant, parfois un moment de loisir.

Je vous pose une question : est ce que c'est vraiment de ça, d'une pause type « bain aux bougies » dont nous avons le plus besoin ?

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : prendre une pause sans enfant pour faire une activité que l'on aime, c'est souvent une excellente idée qui nous redonne de l'énergie.

Mais …

Prendre un bain aux bougies suppose :

  • d'avoir une baignoire propre (donc de la laver avant ?),

  • de confier les enfants ou de trouver une solution pour qu'ils ne nous dérangent pas (donc trouver une personne de confiance pour les confier et l'organiser, ou bien de trouver la baguette magique anti « j'ai besoin de maman pile quand elle voudrait que je dorme ou m'occupe seul »),

  • d'avoir des bougies (jolies de préférence, aller les acheter ou bien les retrouver : elles doivent être à la cave non ? Ou alors on les a mis dans le carton sur l'armoire ? …),

  • d'aimer prendre un bain,

  • d'avoir une salle de bain rangée ou bien de savoir ne pas voir le bazar,

  • etc, etc, etc …


Rien d'écrire cette liste : je suis fatiguée ! Pas vous ? ;)

Et puis, il y a le plus important : cette fatigue, ces fatigues plutôt, ne veulent pas forcément dire « Prends un bain aux bougies ». Ces fatigues nous disent plutôt « Tous tes besoins ne sont pas nourris, est ce que tu pourrais prendre un peu plus soin de toi ? ».

Et prendre soin de soi, ça n'est pas seulement prendre un bain avec de belles bougies même si cela peut aussi être ça.

C'est quoi alors prendre soin de soi ?

Et bien, prendre soin de soi, ça peut effectivement être :

  • prendre un bain moussant avec des bougies et une musique douce,

  • aller au cinéma,

  • se payer une séance de massage,

  • aller au restaurant,

  • faire du yoga,

  • prendre un bon thé,

  • partir une semaine au soleil en couple,

  • ...

 

mais ça peut aussi être :

  • faire sa déclaration d'impôt,

  • s'engager dans une association,

  • pleurer un bon coup,

  • ne rien faire,

  • rire,

  • dire non !

  • etc ...

Prendre soin de soi, c'est en fait assumer sa responsabilité personnelle. Assumer, donc, la responsabilité de : ses besoins, ses valeurs et ses limites.

Et oui, nous avons besoin de calme, de chaleur et de beauté. Donc un bon bain chaud dans un cadre magnifique, ça peut nous faire du bien. Mais déjà chacun d'entre nous ne répond pas de la même façon à ces besoins de calme, de chaleur et de beauté, donc certains préféreront un thé au coin du feu au bain mais aussi, et surtout, nous n'avons pas uniquement besoin de calme, de chaleur et de beauté !

Prendre soin de soi, c'est assumer sa responsabilité personnelle : nos besoins, nos valeurs, nos limites. Cela nécessite donc, par exemple, d'oser dire non.

Non à son enfant qui veut jouer avec nous encore 5 minutes, non à notre conjoint qui veut profiter du dimanche pour réorganiser le grenier, non à des heures supplémentaires aujourd'hui, et pourquoi pas aussi répondre : « J'apprécie ton intention, merci. En même temps, ça ne me soulagera pas vraiment de te confier les enfants 2 heures pendant que je prends un bain, donc je vais te dire non. » ? Etc, etc ...

Prendre soin de soi, c'est assumer sa responsabilité personnelle : assumer nos besoins. Cela nécessite donc de commencer par écouter ce que nous raconte nos émotions, car elles nous parlent de nos besoins.

Quand suis je en colère ou agacé.e : de quel besoin cela me parle ? Qu'est ce que je pourrais changer, qui ne dépend que de moi, qui pourrait nourrir ce besoin là ?

De quoi ai-je peur ? De quel besoin cela me parle ? Comment je pourrais prévenir ce risque pour répondre à mon besoin ?

Qu'est ce me donne de la joie ? Comment puis je reproduire ces moments là ?

Etc, etc …

Prendre soin de soi, c'est aussi ne pas reporter notre responsabilité sur les autres « C'est ta faute si je ... », ou plus subtil : « Avec les enfants, je ne peux plus ... », etc …

Et si, au lieu de nous concentrer sur ce que font (ou ne font pas) les autres, de regarder nos contraintes, nos obligations, on regardait ce que nous faisons nous, ce que nous pourrions faire pour nous même, même avec nos contraintes ?

Essayez, vous verrez c'est magique !

Sur ce, je vous laisse. Je vais prendre soin de moi. ;)

Partagez cet article !

 

 

Publié le 26 décembre 2017 par Dominique Vicassiau C'est La Vie (ou Pas)


Ajouter un commentaire


Loading