Reprise de l'école : comment ça va se passer concrètement ?

L'école reprend en présentiel dans moins de 2 semaines et beaucoup de parents se demandent quoi faire : mettre ou ne pas mettre les enfants à l'école ? Telle est la question.

Avant d'aborder concrètement comment ça va se passer, quelques points importants :

- n'oublions pas que tous les parents n'auront pas le choix. Les mesures de chômage partiel vont petit à petit être diminués, ou supprimés, et les entreprises vont reprendre. De nombreuses familles n'auront donc pas le choix : les enfants devront reprendre le chemin de l'école, quoiqu'en pensent les parents ou les enfants. C'est un fait,  merci de ne pas l'oublier dans vos commentaires.

- ce billet n'aborde volontairement pas la question "Est ce que c'est une bonne idée que les écoles ouvrent ?". Les arguments sanitaires, médicaux, épidémiologistes et également économiques, financiers, sociaux sont complexes et contradictoires. Se positionner en tant qu'individu sur cette question de façon collective est très difficile. Par contre, chacun peut se positionner pour lui même et c'est pour aider à ce choix que ce billet existe.

- concernant un éventuel fonctionnement en groupe tournant (une semaine la moitié d'une classe, une semaine l'autre moitié par exemple) : ce n'est écrit nulle part que ça fonctionnera comme ça. C'est une interprétation, on ne sait pas encore. Les consignes claires à ce sujet  : nombre d'enfants limités selon les écoles : 15 maximum par classe mais ça peut être moins. Si plus de ce nombre : possibilité d'organiser le temps différemment. C'est un choix de commune. Les municipalités ont la responsabilité d'organiser l'accueil des enfants volontaires : 1 semaine sur 2, 1 jour sur 2, élèves en surnombre gardés par une atsem ou un membre de l'équipe territoriale si locaux disponibles, répartition entre les classes sans respecter les niveaux etc. La priorité revient néanmoins aux enfants de soignants et aux enfants d'enseignants.

Dernier point important avant de passer au vif du sujet : ce n'est pas moi qui ai écrit ce texte mais une amie enseignante et je la remercie de l'avoir écrit et de me permettre de le partager ici.

Comment ça va se passer lors de la reprise des écoles post confinement ?

Je ne suis pas médecin ! Donc je ne rentrerai pas dans le débat de la santé. Est-ce que les enfants sont porteurs de la maladie ? Est-ce qu'ils ne développent que des formes légères ? Je n'en sais rien du tout ! Je ne sais pas non plus si la pandémie va encore durer des mois voire des années et s'il faut que nous reprenions nos vies "comme avant" le plus vite possible.

Moi, je suis enseignante. Je peux juste vous éclairer un peu sur à quoi va ressembler l'école le 12 mai, et je souhaite que ces informations factuelles vous aide à prendre votre décision, et à préparer votre enfant à la reprise le cas échéant, car l'école ne ressemblera plus du tout à l'école qu'il connait.

Voici ce que le protocole sanitaire préconise :

  • "La règle de distanciation physique (1m) [...] doit être respectée dans tous les contextes et les espaces (arrivées et abords de l'école, récréation, couloirs, préau, restauration scolaire, sanitaires etc.)

CE QUE CA SIGNIFIE :

Les enfants doivent rester éloignés les uns des autres en toutes circonstances : table individuelle en classe, pas de travaux de groupe ni de jeux collectifs, des récréations où les enfants n'ont pas le droit de jouer ni d'échanger ensemble. MAIS AUSSI les adultes doivent se tenir éloignés des enfants le plus possible : pas de câlins, pas de contact physique pour réconforter celui qui vient de tomber dans la cour ou qui pleure car maman lui manque, pas de rapprochement pour expliquer plus particulièrement un exercice difficile ou pour guider la main dans l'apprentissage de l'écriture. Pour les enfants de maternelle, il est même ajouté : "Demander aux parents de vêtir leurs enfants de telle manière qu’ils puissent être autonomes."

  • "Le lavage des mains est essentiel".

CE QUE CA SIGNIFIE :

Le protocole impose tous les moments où le lavage de mains doit s'effectuer. Et il y en a beaucoup. * Le port du masque : impératif pour les adultes, obligatoire pour les collégiens, conseillé mais pas obligatoire pour les primaire, déconseillé pour les maternelles.

  •  "Les échanges manuels de ballons, jouets, crayons etc. doivent être évités ou accompagnés de modalités de désinfection après chaque utilisation."

CE QUE CA SIGNIFIE :

Pas de sport collectif, pas de prêts de matériel (de la classe ou des copains), pas de coin bibliothèque (il est précisé : "chaque livre utilisé doit ensuite rester 5 jours sans être touché !), pas de coin dinette, de coin poupée, de coin garage, de jeux de construction, de puzzles ou de pâte à modeler. Pas de toboggan à la récréation. Pas de correction des cahiers par l'enseignant de suite après le travail.

  • "Limiter au maximum le brassage des élèves"

CE QUE CA SIGNIFIE :

Les élèves de groupe différent ne devront pas se croiser. Les écoles pourront décider d'attribuer une heure de rentrée et une heure de sortie à chaque niveau de classe par exemple. Les récréations se feront en différé. Chaque groupe devra rester dans sa propre classe : pas d'utilisation de salle commune comme une salle vidéo ou une salle de motricité.

  • "Identifier les flux d'entrée et de sortie en les dissociant"

CE QUE CA SIGNIFIE :

Parcours balisé avec flèches dans les couloirs mais aussi dans la classe.

  •  "Limiter les déplacements dans la classe".

CE QUE CA SIGNIFIE :

On reste assis à sa place de l'entrée en classe à la récré.

 

Voilà, je pense avoir résumé les points essentiels. Le document officiel paraîtra d'ici quelques jours. [note de Dominique : je mettrais le lien en fin d'article]

Les municipalités ayant aussi leur rôle à jouer, d'autres mesures peuvent être prise pour chaque école afin de mettre en place le protocole. Par exemple, pour respecter le nombre maximum d'élèves admis en classe (et ça ça dépend de la superficie de l'école et du nombre de personnel présent), certains élèves peuvent être mis dans une autre classe que la sienne. Donc si dans la classe de CP de votre enfant ils sont déjà 16, votre enfant peut être mis dans la classe de CM2 où ils ne sont que 12, notre rôle étant d'assurer l'accueil de tous les enfants qui nous sont confiés par leurs parents dans les limites de ce que le protocole de l'école a fixées.

N'hésitez donc pas à prendre contact avec l'école et la municipalité avant de vous positionner. Bon courage !

Vous pouvez bien sur partager cet article autour de vous !

Publié le 01 mai 2020 par Dominique Vicassiau Et aussi…


Ajouter un commentaire


Loading