Les enfants ne sont simplement pas toujours capables de faire ce qu’on leur demande de faire.

Après  "Il parait qu'on ne peut pas faire confiance aux enfants ..." et "En éducation, soit c'est noir, soit c'est blanc ...vraiment ?" , on continue avec les mythes qui nous empêchent d'être libre dans notre parentalité.

Aujourd'hui le mythe du jour est :

Les enfants sont toujours capables de faire ce qu’on leur demande de faire.

C'est un mythe qu’on identifie rarement comme ça, souvent on se dit plutôt : “Mais c’est pas possible, je lui ai répété 15 fois !” ou “J’explique et ça ne sert à rien” ou bien “Je sais qu’il peut le faire mais il ne fait pas l’effort”.

Et pourtant, il n’est pas rare que la source des difficultés de beaucoup de parents soit le fait qu’on attend des enfants des choses qu’ils ne sont pas capables de faire. Et du coup, forcément, ça coince !

Pourquoi on y croit ?

Peu de personnes croient à 100% à ce mythe-là mais énormément y croient au quotidien, de façon plus ou moins consciente, pour plusieurs raisons :

  • on ne se pose pas la question tout simplement. On demande les choses sans vraiment y réfléchir,

  • on confond “être capable techniquement” avec “être capable émotionnellement”,

  • on confond “être capable une fois” avec “être capable tous les jours”,

  • les enfants sont capables, dans pas mal de situations, de faire quand même mais l’énergie prise à s’adapter à cette demande trop difficile en réalité manquera pour autre chose.

Je vous donne quelques exemples concrets ?

Quand on attend de nos enfants qu’ils soient toujours capables de :

  • s’habiller chaque matin … parce qu’ils savent le faire calmement le dimanche,

  • ne pas râler, faire ce que l’on demande sans râler,

  • ne pas pleurer, crier quand ils sont contrariés,

  • rester calme, se taire en attendant sans rien faire (chez le docteur par exemple),

  • marcher pendant un moment sans pause et sans regarder les escargots parce qu’on est pressé,

  • ne jamais taper son frère ou sa soeur,

  • se frustrer lui-même en arrêtant l’écran seul au bout du temps imparti,

  • oser dire son désaccord à son professeur,

  • poser son smartphone à l’heure dite le soir, de lui-même et tous les jours,

  • etc, etc …

On attend souvent des enfants qu’ils se comportent mieux que … les adultes !

Savez-vous ne jamais râler vous quand vous êtes contrarié·e ?

Savez-vous toujours éteindre votre smartphone ou la télé quand ça serait raisonnable de le faire ?

Alors oui, vous savez surement vous habiller le matin lol, mais vous savez aussi payer les factures je suppose ou ranger la cuisine et faire la vaisselle après le repas … et, pourtant, est-ce que vous le faites toujours, à chaque fois ? Avez-vous l’énergie de le faire chaque jour ?

Tant que s’habiller (ou autre chose) demande encore à l’enfant de la concentration eh bien c’est difficile pour lui de le faire chaque jour, au réveil, dans un temps limité. Si on ajoute le fait que souvent il a envie de passer du temps avec vous avant de partir à l’école, on peut comprendre sa demande d’aide pour s’habiller : d’un côté cela économise son énergie, de l’autre ça fait un calin !

Celles et ceux qui suivent le calendrier des mythes éducatifs depuis le début vont dire que c’est contradictoire avec le mythe “les enfants sont compétents” où nous vous suggérions d’éviter de faire à leur place. Peut-être. Ou pas.

Respecter l'autonomie et le rythme des enfants

Respecter l’autonomie des enfants c’est respecter leur capacité à se gouverner selon leurs propres lois. Et se gouverner selon ses propres lois c’est aussi dire :

  • non je ne veux pas m’habiller tout seul

  • non je n’arrive pas à me calmer

  • non je ne peux pas éteindre mon smartphone seul le soir même si je suis d’accord

  • etc ...

On pourrait résumer cet équilibre par :

Ne pas pousser et ne pas retenir !

C’est cela respecter l’autonomie en fait. Ne pas pousser à grandir “trop vite” et ne pas retenir pour les garder “trop petits”.

Cela peut paraître compliqué mais en réalité, cela ne l’est pas tant que ça, il suffit d’observer et d’écouter nos enfants : ont-ils demandé de l’aide ? semblent-ils refuser de faire quelque chose ?

Les enfants peuvent nous guider, ils savent de quoi ils sont capables ou pas. Faisons-leur confiance !

Alors vous, vous y croyez ? Vous pensez que vos enfants sont toujours capables de faire ce que vous leur demandez ou pas, ou parfois ?

Dites-moi en commentaire où vous en êtes !

Je vous propose de faire une liste : lister les 5 choses que vous êtes toujours obligé·e de demander à vos enfants un très grand nombre de fois, ensuite relisez cette liste et demandez-vous : est ce que finalement il/elle est vraiment capable de faire ça, dans le contexte dans lequel je le lui demande ?

Si cet article vous a plus : faites le connaitre et partagez le !

 

Cet article est paru pour la première fois dans le cadre du calendrier de l'avent sur les mythes éducatifs offert sur ma page et sur celle de Vicky Brougiannaki en Décembre 2018 :

 

Publié le 06 décembre 2018 par Dominique Vicassiau Et aussi…


Ajouter un commentaire


Loading