Il parait qu'on ne peut pas faire confiance aux enfants ...

Pendant tout le mois de décembre, je vous propose en partenariat avec Vicky Brougiannaki un calendrier de l'avent spécial "Déconstruisons les mythes éducatifs" pour augmenter notre liberté d'agir comme nous le voulons vraiment avec les enfants.

Chaque jour un mythe, parce qu'il n'y a pas que le père Noel qui n'existe pas !

Ce calendrier a lieu sur ma page Facebook et sur celle de Vicky.  Je reprends sur le blog un mythe sur deux. L'autre mythe ? Vous pourrez le lire sur le blog de Vicky bien sur !

Aujourd'hui, on parle de l'idée suivante :

On ne peut pas faire confiance aux enfants : ils sont incapables !

Ce premier mythe est très répandu. Bien sûr, en général il n’est pas formulé de cette façon, on entend plutôt :

  • On ne peut pas laisser un enfant décider pour lui même ! C’est irresponsable !

  • Comme si les enfants pouvaient savoir ce dont ils ont besoin …

  • Il est encore petit, il n’est pas prêt pour le faire seul.

 

Pourtant, les enfants savent et peuvent faire et décider beaucoup plus de choses que l’on ne croit. Bien sûr, ils restent des enfants et ne peuvent pas assumer les mêmes responsabilités qu’un adulte. Mais ils savent très bien : s'ils ont faim, froid, chaud, s’ils sont fatigués, s’ils ont besoin de courir, de jouer, de calin. Ils savent aussi très bien nous dire, de façon indirecte, quand notre façon d’être en relation avec eux ne leur convient pas : crises à répétition, opposition, apathie …

Emmi Pikler disait :

L’autonomie n’était pas un objectif à atteindre pour l’éducation mais un droit de l’enfant.

L’autonomie est un droit de l’enfant.

L’enfant a le droit à son autonomie. Il a le droit de faire seul. Il a le droit de décider pour lui même et par lui même.

Et il sait très bien le faire. Dès bébé. Et il sait très bien aussi où sont ses limites, il saura vous demander de l’aide et vous dire ou vous faire comprendre quand vous lui demandez trop.

Cette croyance, que les enfants sont incompétents, va nous amener à avoir envie de :

  • contrôler votre enfant,

  • cadrer énormément son rythme de vie,

  • limiter ses choix,

  • décider pour lui,

  • faire à sa place.

Et ça, c’est vraiment dommage ! Et pas que pour les enfants. ;)

Et vous, vous y croyez ? Dites le moi en commentaire !

Que faire si on y croit pour se détacher de ce mythe et devenir plus libre ?

Prenez un moment pour demander à votre enfant ce qu'il pourrait faire de neuf, de plus, de nouveau, quelle nouvelle responsabilité ou quel essai il voudrait faire. Vous pourriez être surpris, surprise !

Et bien sûr : venez me dire en commentaire ce que votre enfant a proposé !

Et si cet article vous a plu :

- laissez moi votre adresse mail que je puisse vous tenir au courant des prochains articles,

- partagez le !

 

Cet article est paru pour la première fois dans le cadre du calendrier de l'avent sur les mythes éducatifs offert sur ma page et sur celle de Vicky Brougiannaki en Décembre 2018 :

 

Publié le 03 décembre 2018 par Dominique Vicassiau Communication et relation


Ajouter un commentaire


Loading